Message de l’assemblée synodale 2018

Le synode de l’Église Protestante Unie de Belgique s’est réuni le week-end des 17 et 18 novembre au domaine de La Foresta à Vaalbeek.

Dans son allocution, le président de notre synode, le pasteur Steven H. Fuite, a exprimé sa reconnaissance aux paroisses, en particulier celles qui sont en difficulté. Il a dit être fier des petites paroisses qui prennent beaucoup d’engagements malgré le petit nombre de personnes qui les composent. Il est également fier des nouvelles formes d’être Église comme les pionniers. C’est une nouvelle aventure pour l’Église dans la confiance de Dieu.

“Do not look at the wall, but what’s behind it!”
« Ne regardez pas le mur, regardez ce qu’il y a derrière ! »

Il a parlé de plus de formes de collaboration entre les paroisses, la problématique de la migration et le visage humain de l’Église.

Croire, c’est faire ! Le Seigneur en a besoin, Il a besoin de nous !

C’est dans une ambiance constructive que les participants de ce synode ont échangés paisiblement leurs idées.

Les conditions d’acceptation des pasteurs venant de l’étranger ont été précisées.

Nous avons également réfléchi à un soutien fort pour les pasteurs en situation difficile.

Des décisions ont été prises pour s’occuper des petites communautés et de leurs besoins.

Les invités étrangers ont donné des nouvelles de leur propre contexte. Ils ont partagé avec nous leurs défis ainsi que leurs récits positifs et encourageant. Leur présence a prouvé que l’être Église ne se limite pas aux frontières de la Belgique.

Le lancement de ProFest, le Rassemblement national 2019, a été introduit à l’aide d’une présentation enthousiaste du groupe de travail. Elle a donné une note festive à l’ensemble. C’était polyphonique et multicolore. Dans chaque district, une bougie passera de paroisse en paroisse pour illustrer le chemin de l’EPUB vers ProFest.

Le groupe Maisons d’espoir a fait une rétrospective d’une période pendant laquelle il a pu apporter son aide à 43 familles dans la recherche d’un logement et leur intégration. En outre, trois familles ont pu passer par les couloirs humanitaires. Le groupe Maisons d’espoir appelle à rester engagé.

Les archivistes qui ont travaillé pendant deux ans dans les caves de la Maison du Protestantisme ont présenté les résultats de leur travail et ont cité quelques-unes de leurs trouvailles. Les archives sont à nouveau accessibles sur rendez-vous.

Lors du culte, le président Steven H. Fuite nous a invités à avoir le courage évangélique d’examiner ce dont « le Seigneur a besoin » (Luc 19.34) :

« Aujourd’hui, c’est à nous en tant qu’Église, en tant que corps du Christ, en toute humilité mais pleins d’assurance, d’être ses yeux impatients, son oreille attentive, aimant avec discernement et de traduire avec des paroles précises et claires, et avec des gestes concrets de bénédiction à quel point la voix de Dieu est nuancée et douce à entendre. Voilà ce dont le Seigneur a besoin. »

Past Yolande Bolsenbroek, François Choquet, past Stefan Gradl et Albert Eversen

Texte en PDF: Messagesynodal2018

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*