Semaine de prière pour l’unité des chrétiens 2019

Actualités

Publié le mardi 08 janvier 2019

Du 18 au 25 janvier 2019, les chrétiens sont invités à se remémorer la prière de Jésus à ses disciples pour que tous soient un, afin que le monde croie (cf. Jean 17,21). Cette année cette semaine est organisée sous le thème « Tu rechercheras la justice, rien que la justice » (Deutéronome 16,18-20).

Dans le monde entier, des communautés et paroisses échangent leurs prédicateurs ou organisent des célébrations œcuméniques et services de prières spéciaux. L’événement qui permet cette expérience exceptionnelle est la Semaine de prière pour l’unité des chrétiens.

Les informations au sujet des différentes célébrations dans notre diocèse à l’occasion de cette semaine de prière pour l’unité des chrétiens seront publiées sur notre page dans Dimanche et sur notre site internet.

Tu rechercheras la justice, rien que la justice

(Deutéronome 16,18-20)

Ce verset de l’Écriture a été choisi pour célébrer la Semaine de prière pour l’unité des chrétiens 2019 qui a lieu, pour l’hémisphère nord, du 18 au 25 janvier. Si nous essayons d’accueillir cette Parole, nous pourrons nous engager à rechercher des solutions de réconciliation, tout d’abord entre les chrétiens. En nous mettant ensuite au service de tous, nous soignerons les blessures dues à l’injustice.

La Semaine de Prière pour l’Unité des Chrétiens 2019 a été préparée par les chrétiens d’Indonésie. Avec une population de 265 millions d’habitants, dont on estime que 86% sont musulmans, l’Indonésie est reconnue comme le pays à plus forte population musulmane. On compte toutefois environ 10% d’Indonésiens chrétiens de traditions diverses. Sur les plans tant de sa population que de sa superficie, l’Indonésie est le plus important État d’Asie du Sud-Est. Il comprend plus de 17.000 îles, 1.340 groupes ethniques distincts et plus de 740 langues locales mais, dans ce pluralisme, il est pourtant uni par une langue nationale unique, le bahasa indonesia. L’État est fondé sur cinq principes, appelés Pancasila, et sur la devise : Bhineka Tunggal Ika (L’Unité dans la Diversité). À travers leur diversité ethnique, linguistique et religieuse, les Indonésiens pratiquent le principe du gotong royong, c’est-à-dire une vie de solidarité et de collaboration. Cela signifie que l’on partage tous les aspects de la vie, le travail, les peines et les joies, et que l’on considère tous les Indonésiens comme des frères et sœurs.

Cette harmonie toujours fragile est actuellement confrontée à de nouvelles menaces. Une part importante de la croissance économique indonésienne des dernières décennies résultait d’un système centré sur la compétition, ce qui contraste de façon saisissante avec le principe de collaboration du gotong royong. La corruption se traduit de multiples façons. Elle touche la politique et le monde des affaires, avec des conséquences souvent désastreuses sur l’environnement. Elle influence tout spécialement la justice et la mise en œuvre des lois. Les chrétiens d’Indonésie, touchés par ces questions, ont estimé que la parole du Deutéronome, « Tu rechercheras la justice, rien que la justice… » (cf. Dt 16,18-20), rendait bien compte de leur situation et de leurs besoins. Avant d’entrer dans la terre que Dieu lui avait promise, le Peuple de Dieu renouvelle son engagement envers l’Alliance que Dieu a conclue avec lui.

Sources : https://www.oikoumene.org/fr/resources/week-of-prayer (Conseil oecuménique des Églises)

Ressources:
  • Les pistes officielles pour l’organisation d’une célébration œcuménique ainsi que pour la réflexion et la prière quotidienne:  Week_of_Prayer_2019-FR.
  • Un lectionnaire (lectures, psaumes et Évangiles) pour accompagner quotidiennement les pistes de réflexion et de prière (réalisé par l’abbé Rongvaux de la commission œcuménique de l’archidiocèse): Lectionnaire semaine prière unité 2019.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*